Franziska Rochat-Moser fut une grande athlète suisse au riche palmarès. A 20 ans elle obtient le titre de championne suisse junior en course d’orientation.

En 1989 elle devient championne suisse de marathon. Elle fut ensuite victorieuse au célèbre Marathon de New-York, ce qui lui vaut d’être élue meilleure athlète romande en 1997, se voyant dès lors baptisée « Reine du Marathon de New-York ».

Dans la foulée elle prend la deuxième place du marathon de Boston, établissant le record suisse de marathon classique, encore inégalé à ce jour, en 2h25min51sec.

Elle fut également victorieuse dans de nombreuses courses classiques suisses (Morat-Fribourg, 20 km de Lausanne, Grand prix de Berne, Marathon de la Jungfrau,…)

En 2001, elle crée la Fondation Franziska Rochat-Moser dans le but de promouvoir de jeunes talents pour les courses de longue distance.
C’est la montagne qui mit subitement un terme à la vie de Franziska Rochat-Moser. Cette même montagne où elle avait entamé sa carrière d’athlète par des courses populaires.

Le 7 mars 2002 Franziska Rochat-Moser décède des suites d’un accident de montagne, en pratiquant le ski de randonnée entre L’Etivaz et les Diablerets.

L’arrivée est loin, ma volonté est grande

- Franziska Rochat-Moser
memorial1
memorial2